Sites

Kyoto

La ville de Kyoto, située dans la partie centrale de l’ouest du Japon est à 500 km à l’ouest de Tokyo. Savez-vous que Kyoto a été la capitale du Japon pendant plus d’un millier d’années ? Aujourd’hui, Kyoto est modernisée, toujours est-il que la culture et la tradition y restent encore. On peut dire sans exagération que Kyoto est la ville la plus visitée du Japon. Il y a de nombreux temples bouddhistes et sanctuaires shinto, mais le charme de Kyoto ne se limite pas à ces monuments historiques. Vous pourrez également apprécier de beaux jardins japonais variés, des rangées de maisons traditionnelles ou des ruelles charmantes. L’essentiel esthétique de la culture japonaise y sera très certainement découvert.

Je décris les monuments historiques ou les quartiers recommandés par zone. La ville de Kyoto se divise en à peu près 5 zones, la zone Est, la zone Ouest, la zone Sud, la zone Nord et la zone centrale.

Nara

La ville de Nara, située à environ 45 km au sud de Kyoto a été la capitale du Japon au VIIIème siècle. C’est à Nara que le bouddhisme et la culture bouddhiste ont fleuri. Si vous vous intéressez à l’architecture bouddhiste grandiose ou aux statues du Bouddha, Nara sera un site impressionnant et incontournable. Kyoto et Nara, sont deux villes au patrimoine riche. Mais par rapport à Kyoto d’aspect chic, la visite de Nara vous permettra de goûter à un paysage plutôt paisible et bucolique. Pourquoi ? Cela sautera aux yeux quand vous croiserez des animaux qui se promènent en liberté dans le parc couvert de tapis de verdure.

La ville de Nara se situe dans le nord de la préfecture. Je décris les monuments historiques ou les quartiers recommandés autour du parc de Nara, dans l’ouest du centre-ville et dans la banlieue de Nara.

Osaka

La ville d’Osaka est la troisième plus grande ville du Japon avec 2,7 millions d’habitants. Elle est le centre administratif, économique et culturel de la région du Kansai. Osaka a été partiellement détruite par les bombardements aériens pendant la seconde guerre mondiale puis reconstruite. Que doit-on absolument y voir aujourd’hui ? Je pense que c’est l’ambiance animée et trépidante propre à Osaka. Osaka est aussi renommée comme ville gourmande. Ne manquez pas de goûter ses plats délicieux à prix raisonnable.

Je décris les quartiers recommandés par zone : le quartier Sud, le quartier Nord, le quartier Tenno-ji et le quartier autour du château d’Osaka.

Himeji

La ville de Himeji se situe à une heure de train de la ville d’Osaka. Certes, Himeji est une petite ville, mais elle est un des sites incontournables à visiter. Ce qui rend cette ville célèbre dans le monde, ce n’est rien d’autre que le château de Himeji, considéré comme le plus beau château du Japon. Après sa visite, que direz-vous de goûter une des spécialités de Himeji, le plat de congre, anago ?

Mont Koya

Situé dans la préfecture de Wakayama à 100 kilomètres au sud d’Osaka, le mont Koya est un haut lieu de pèlerinage bouddhiste. Il a été fondé il y a plus de 1 200 ans en tant que centre d’enseignement du bouddhisme ésotérique shingon par le moine Kukai, dit Kobo Daishi. Il n’existe pas la montagne qui s’appelle Koya. C’est un plateau entouré de huit sommets d’environ 900 mètres d’altitude. Le mont Koya où existe 117 temples bouddhistes actifs compte 2 500 habitants dont un tiers de moines. C’est la plus grande cité religieuse du pays. Si vous voulez expérimenter pleinement une retraite religieuse et spirituelle difficile à pratiquer ailleurs, il est incontournable à visiter. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2004, les pèlerins le visitent sans cesse pour la dévotion envers Kukai. Ressentez-y l’esprit bouddhique filé sans interruption au cours de longues années dans une ambiance majestueuse et mystique.
Le mont Koya regorge de jolis points d’intérêt, parmi lesquels Okuno-in et Danjo Garan sont les deux grands lieux saints à visiter.