Archives de mot-clé : peinture

Collection d’estampes japonaises, ukiyo-e

Collectcion d’estampes japonaises

Jusqu’au 20 octobre, la collection d’estampes japonaises, ukiyo-e de Georges Leskowicz, collectionneur polonais installé à Paris est exposée au musée Hosomi situé près du sanctuaire shinto Heian-jingu à Kyoto. De nombreuses œuvres des grands maîtres tels que Utagawa Hiroshige, Katsushika Hokusai, Kitagawa Utamaro,etc. y sont présentées. Parmi ces œuvres précieuses, la série des soixante-neuf stations sur la route Kisokaido reliant Edo et Kyoto dessinée par Hiroshige et Keisai Eisen est la plus remarquable. Toutes les images qui constituent cette série sont les premiers tirages. Cette exposition sera une occasion unique de découvrir la beauté des ukiyo-e.

La collection de Leskowicz retourne en France après l’exposition à Kyoto. Elle sera exposée à l’Hôtel de Caumont-Centre d’Art à Aix-en-Provence à partir du 8 novembre.

Exposition sur la collection de l’estampe japonaise, ukiyo-e

Exposition sur ukiyo-e

Les estampes japonaises ukiyo-e recueillies par Mary Ainsworth (collectionneuse américaine) sont exposées au musée municipal des beaux-arts d’Osaka jusqu’au 29 septembre 2019.

Cette collection contient les chefs-d’œuvre de Katsushika Hokusai et de Utagawa Hiroshige qui ont acquis une haute réputation à l’étranger et qui ont exercé une influence sur les impressionnistes.

Des œuvres « primitives » sont rares et magnifiques. Vous pourrez pleinement profiter de l’histoire et du charme d’ukiyo-e.

Le musée municipal des beaux-arts d’Osaka est situé dans le parc de Tenno-ji, à l’est du quartier de Shinsekai.

La rentrée des peintures au temple Ryoan-ji

Les peintures du début du XVIIème siècle représentant le bananier du Japon sur les portes coulissantes, fusuma du temple Ryoan-ji. Elles ont quitté le temple Ryoan-ji en 1895 en raison de l’expulsion du bouddhisme menée par la politique de séparation du shintoïsme et du bouddhisme durant la restauration de Meiji, mais y sont enfin rentrées d’un long voyage fin 2018. Elles sont exposées jusqu’au 10 juin 2019.